Roger

Une vie de berger entre Durance et Luberon

RP43

Neuf

Une vie de berger entre le Petit Luberon et le lit majeur de la Durance…

EN DISTRIBUTION CHEZ LA BONNE MAISON CARDÈRE

Préface de Roland Aubert, président du PNR du Luberon
206 p., 15x21, ép. 15 mm, pds 285 g
Décembre 2016, isbn 9782746690806

Plus de détails

18,00 €

En savoir plus

Quand je faisais les fraises, parfois j’en trouvais quelques-unes, de cacalaus (l’escargot en patois). Je les prenais très délicatement et je les menais au bord du ruisseau. Des fois, j’en ai ramassé une cinquantaine, mais je me battais pas. Je les sortais des fraises et je les mettais dans les cannes. Un jour, une amie était venue. Elle avait fait une raie de fraisiers et elle en avait trouvé au moins quarante. Je lui ai dit :

– Surtout ne les tue pas ! Prends un panier de fraises, mets-les dedans et moi, je les vide dans les cannes…

Je voulais pas les tuer. La fraise, les cacalaus l’aiment bien… C’est bon la fraise bien mûre, couillon ! Ça adore la salade aussi. Mais si tu tues toutes les choses qui dérangent un peu autour de toi… t’as plus qu’à aller habiter sur la Lune !

La presse en parle