Les mots allumettes

L50

Neuf

Le mot juste, un souffle. Le premier déchire les poumons. Le dernier les recoud…

Premières pages

Livre de 50 pages au format 140x210 imprimé en noir sur bouffant naturel 80 g, illustrations originales de l’auteur, ép. 6 mm, pds 85 g
Mars 2012 - isbn 9782914053631

Plus de détails

12,00 €

En savoir plus

Survivre, hanches fendues de foudre, gorge dépouillée. Je marche, froisse un fantôme. Les oiseaux du jour fondent en l’air. Je plie les genoux, ramasse mes entrailles de verre. Un peu de sel, un peu de chair. Je ramasse et enjambe l’éblouissement.

Avale-moi, dis-je au bois. Écorce-moi, dis-je à l’homme, lentement comme un coma.
Terre et copeaux. Ma langue éboulée au creux du refuge.
Je suis morcelée. Là mon cœur, là un poumon. Là mon âme et des frontières entre chaque terrier.

Piqûre du vivre. Miel rauque du secret. Nudité inhabitable.
Se sertir dans un jardin amer. Ciseler le semblant, en élucider les ramifications.
J’épouse le cercle de la cohérence oubliée.

Buisson des cuisses où croassent les crapauds. Rumeur des langues qui lapent les pierres.
Bouillon noir des reins vrillés de trouille. La vie et son implacable sentence de mort.
La brume se faufile dans la fissure, embaume l’esprit de visions funestes. Ce qui transpire des murs, c’est le goût de l’ombre. Il ébouriffe et dés-habille le sang.