Espaces pastoraux, espaces socio-économiques particuliers Agrandir l'image

Espaces pastoraux, espaces socio-économiques particuliers

RP22

Neuf

Onzièmes Rencontres internationales et Festival du Film Pastoralisme et Grands Espaces 2014…

Plus de détails

En savoir plus

Les espaces pastoraux produisent des ressources saisonnières et spontanées. Les troupeaux qui y sont conduits valorisent les ressources fourragères, et les peuples pasteurs en retirent viande, lait, laine et autres produits animaux, généralement de très bonne qualité.
Au-delà de ce premier cycle de mise en valeur des espaces pastoraux, nos sociétés modernes s’interrogent à l’égard des sociétés et cultures pastorales, et des espaces qui les portent :
• elles sont en attente de solutions innovantes et de services nouveaux (incluant la préservation de la biodiversité, de la qualité des eaux, les possibilités de nouvelles ressources patrimoniales et touristiques, etc.) ;
• elles sont dans le déni des potentiels agropastoraux de ces espaces, en empêchant la sécurisation des ressources et de leur accès, ou en ne les préservant pas face à d’autres contraintes ou enjeux ;
• elles sont soumises à de très fortes contraintes liées à l’espace (besoin de foncier, aménagement de l’espace, pollution des sites et des ressources).

Ces attentes et capacités d’interventions peuvent être complémentaires d’autres problématiques sociales, économiques et culturelles, mais il faut savoir les assembler, trouver les bons cadres, les bons éléments de reconnaissance et de valorisation. Ou les défendre.

Quelques questionnements ont guidé ces 11es Rencontres :
• comment les instances territoriales peuvent-elles faciliter, favoriser, protéger les économies et les cultures liées aux espaces pastoraux ?
• quelles sont les expériences, les opportunités de valorisation des produits issus des activités pastorales et des espaces pastoraux ?
• quelles sont les capacités d’adaptation des systèmes d’élevage pastoraux soumis à de très fortes contraintes ?
• quels modes d’entreprendre, quelles structures de portage des projets économiques, quelles collaborations entre les structures conviennent le mieux aux réalités des espaces pastoraux et des produits agricoles qui en sont issus ?