Les anges dans les arbres

L36

Neuf

Les anges se manifestent à leur manière, introduisent l’éclair lucide…

Premières pages

Un tryptique poétique de 72 pages au format 140x210 imprimé en noir sur bouffant ivoire 80 g, ép. 7 mm, pds 100 g
Mars 2008 - isbn 9782914053464

Plus de détails

15,00 €

En savoir plus

Témoins, imposteurs et hérauts d’une autre conception du monde et de la vie, les anges se manifestent à leur manière, accompagnent, suggèrent, introduisent l’éclair lucide de l’interrogation et ouvrent inéluctablement la conscience…

La vie et la mort se mêlent, nouent d’inextricables liens au plus profond de nos consciences et nous interrogent sur notre rapport au temps… Subjugués par les possibles qu’offrent aujourd’hui les découvertes scientifiques, les technologies nouvelles et absorbés par une consommation effrénée qui célèbre avec enthousiasme la possession et la jouissance égoïstes, nous nous leurrons sans doute sur le sens et la place de l’homme sur la terre. S’approprier sans partage les richesses, se projeter en futur maître de l’univers, et découvrir en soi un vide immense que des anges se mettent à squatter… Qui sont-ils ces anges ? Eux qui prennent couleur d’homme, eux qui bravent le temps et l’espace, eux qui se coulent dans les gestes et les attitudes surgies de l’inconscient collectif ? Ils viennent en messagers d’une autre réalité, qui se glisse en nous et s’éveille dans le Désir… Témoins, imposteurs et hérauts d’une autre conception du monde et de la vie, les anges se manifestent à leur manière, accompagnent, suggèrent, introduisent l’éclair lucide de l’interrogation et ouvrent inéluctablement la conscience. Alors que les astronomes révèlent un univers en expansion, à géométrie variable, qui n’a plus rien d’une entité stable et définitive, les anges, issus des étoiles mères des atomes, viennent signifier inlassablement le lien entre les hommes - eux-mêmes atomes d’étoiles -, le monde et la nature dont ils sont un élément. Ces trois poèmes errent dans la ville avec les anges et les hommes, ils surgissent de la mer avec les dieux de la mythologie et trouvent leur souffle dans la beauté ascensionnelle des arbres du Chili…Trois espaces temps, trois modes de vie et un murmure à l’oreille : « pour apprendre métier d’homme, laisse parler le cœur sans oublier ta consanguinité avec les étoiles… »