Plaidoyer pour un Code pastoral

Regards croisés sur le foncier

RP08

Neuf

Septièmes Rencontres internationales et Festival du Film Pastoralisme et Grands Espaces 2006…

Plus de détails

En savoir plus

En France comme à l’étranger (en Afrique notamment), les éleveurs-pasteurs sont tellement minoritaires dans chacun de leurs pays que leur poids politique reste toujours extrêmement discret. Grâce aux Rencontres, ils peuvent peser, à travers les grandes organisations internationales, pour que les gouvernements des différents pays prennent en compte leur existence dans les politiques d’aménagement. Il existe un code forestier, un code rural, un code de l’environnement, etc. ; un code pastoral doit réunir sans contradiction toutes les mesures qui peuvent être prises à un niveau gouvernemental pour encourager les éleveurs-pasteurs à faire leur métier. Si ceux-ci représentent moins de 1% de la population mondiale, ils parcourent quasiment 50% des terres émergées du globe. C’est donc un facteur incontournable en termes de gestion durable des ressources et de l’environnement.
En 2004, nous avions évoqué ce premier volet, « Plaidoyer pour un code pastoral », d’une façon extrêmement généraliste. Nous avons voulu en 2006, focaliser davantage sur les aspects fonciers parce que l’accès aux ressources, l’accès au foncier, c’est fondamental, c’est l’existence même des populations, et c’est d'autant plus complexe qu’on se déplace, qu’on transhume. Le problème posé est très simple, mais sur le terrain c’est très compliqué, les luttes d’influence et de pouvoir pèsent lourd, ralentissant considérablement les avancées en termes d’élaboration et d’application des législations…