Les dominos

La roue des pouvoirs

L29

Neuf

Il était une fois… un pays où on interdisait aux gens de vivre au-delà d’un certain âge, à moins qu’ils n’achètent le droit de se prolonger…

Premières pages

Un livre de 208 pages, format 140x210, imprimé en noir sur bouffant ivoire 90 g, ép. 17 mm, pds 300 g
Décembre 2006 - isbn 9782914053396

Plus de détails

18,00 €

En savoir plus

Les dominos sont une fable du pouvoir, qui renvoie au sens profond, politique et social, des relations humaines. Il était une fois… un pays où on interdisait aux gens de vivre au-delà d’un certain âge, à moins qu’ils n’achètent le droit de se prolonger. S’organise alors un négoce entre les riches qui veulent vivre plus longtemps et les pauvres qui aspirent à vivre mieux… Il était une fois un palais où un gouverneur régnait sans partage, n’hésitant pas à recourir à la force brutale pour se maintenir au pouvoir… Le pays imaginaire où se déroule l’histoire a connu la démocratie mais, faute de l’exercer, elle est morte du dedans. Fable, ce texte l’est aussi parce qu’il laisse une morale et que son goût en est amer. C’est un appel à secouer notre indifférence, pour conjurer ce qui nous menace… peut-être. Dans une visée expressionniste, l’auteur a souvent gommé la vie intérieure des personnages pour ne mettre en évidence que la machine qu’ils servent : machine à broyer du dictateur Navros, machine à prendre le pouvoir de Tournier et de ses amis. Une fresque donc, plutôt qu’une histoire particulière. Les personnages n’ont jamais existé, mais leurs modèles sont parmi nous, plus réels que jamais. Toute ressemblance avec un chef (ou un sous-chef) imbu de son pouvoir est, en conséquence, purement fortuite ! Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains : il pourrait faire réfléchir !