Les cahiers de doléances dans le bailliage secondaire de Saint-Calais pour les États Généraux de 1789 Agrandir l'image

Les cahiers de doléances dans le bailliage secondaire de Saint-Calais pour les États Généraux de 1789

H01

Neuf

Une étude sur les cahiers de doléances pendant la Révolution française…

Un livre de 296 pages au format 150x210 imprimé en noir sur bouffant 90 g, ép. 21 mm, pds 375 g
Novembre 1998, publié "chez le citoyen"

Plus de détails

18,50 €

En savoir plus

Les États Généraux marquent le début de la Révolution française. Leur but initial était de renflouer le trésor royal, mais ils furent utilisés pour faire le point des souhaits et griefs des sujets de Louis XVI. Aussi, avant même d’être réunis à Versailles le 5 mai 1789, leur tâche consista à recueillir les doléances de chacune des paroisses du royaume. Par la même occasion, celles-ci déléguaient en cascade des représentants de chacune des provinces de France avec des mandats souvent très précis qui furent oubliés dans les batailles parisiennes pour des déclarations beaucoup plus fracassantes. Jean Arnould fait revivre cette époque pour les communes du duché de Vendôme qui lui sont chères, aux limites de ce qui allait devenir la Sarthe et le Loir-et-Cher. Il offre une véritable étude économique et sociologique d’une campagne agricole française qui précède la Révolution.