François-Vincent Raspail (1794-1878)

De la science aux barricades

H02

Neuf

François-Vincent Raspail, microbiologiste et républicain du XIXe siècle.…

Premières pages

Un livre de 189 pages au format 200x200 imprimé en noir sur bouffant 90 g, ép. 14 mm, pds 285 g
Juillet 2002 - isbn 9782914053105

Plus de détails

22,00 €

En savoir plus

On connaît bien les boulevards, les avenues, les places auxquels François-Vincent Raspail a transmis son nom, mais l'homme reste ignoré du public. À la fois botaniste et chimiste, ce savant fut un fervent républicain, un homme politique si intègre qu'il faisait, disait-on, le désespoir de la presse à scandale. Rejeté, redouté par les pouvoirs en place, aimé et respecté par le peuple, il prit une part active à la révolution de février 1848, ce qui lui valu d'être emprisonné une première fois. Candidat aux élections présidentielles républicaines de 1848, élu député de Lyon en 1869, de Marseille en 1876, ce travailleur infatigable mit à profit ses périodes de détention pour écrire et publier ses travaux scientifiques. Il fut le découvreur de l'action morbide des "infiniment petits", bien avant certains qui, oubliant la paternité de cette découverte fondamentale, fondèrent leur notoriété sur les microbes. Plagié sans vergogne, il ne se laissera jamais abattre et poursuivra ses études avec la même ligne de conduite : sans compromis ni compromission. En insistant pour que l'on pratique l'asepsie et l'antisepsie, il sauvera la vie de nombreux patients, et la nôtre peut-être par ordre de filiation…