Du pastoralisme... à la poésie contemporaine

Du pastoralisme... à la poésie contemporaine Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Pastoralisme

    Pastoralisme n. m. (dérive de « pastoral », mot emprunté au lat. pastoralis signifiant « champêtre ») : Mode d’exploitation agricole qui regroupe les activités d’élevage d’herbivores valorisant par un pâturage extensif des parcours de plus ou moins grande amplitude dont la flore est essentiellement composée d’espèces spontanées. Selon l’Association Française de Pastoralisme, il est caractérisé par « la diversité des systèmes d’élevage concernés (ovin, bovin, caprin, équin), l'étendue et la diversité des milieux naturels pâturés (estives de haute montagne, parcours méditerranéens, milieux humides de Camargue ou des Marais Atlantiques) et la qualité de ses productions (agneaux labels, fromages AOC) ». La loi pastorale française du 3 janvier 1972 qui organise l’activité pastorale sous une forme collective (au moyen des groupements pastoraux, des associations foncières pastorales et des conventions pluriannuelles de pâturage) reconnaît que dans les régions d’économie montagnarde, « le maintien d’activités agricoles à prédominance pastorale est, en raison de l’altitude, du climat, de la nature des sols, de la vocation générale des terroirs, de nature à contribuer à la protection du milieu naturel et des sols ainsi qu’à la sauvegarde de la vie sociale » (art. 1), donnant au pastoralisme en France, une importance qui dépasse sa stricte vocation agricole et économique. (Lebaudy 2016, Les métamorphoses du bon berger).

    Visuel : la « brebis à la valise », en hommage à André Pitte, créateur de la Fête de la transhumance à Die, dans la Drôme (dessin F’Murrr, sculpture Gérard Parent, montage Pierre Revol, fonderie Barthélémy).

  • Poésie contemporaine

    La poésie qui décrit, qui vise à attirer l’attention, l’adhésion, la compassion du lecteur, n'a pas, à mon sens, atteint sa maturité. L’intention doit avoir été transformée, décalée, habillée, traduite en abstraction, jusqu’à perdre son sens, de telle sorte que le lecteur en déshabillant le texte puisse ne faire appel qu’à son propre monde poétique, ses images, ses émotions, qu’il puisse être surpris par ce qu’il découvre, et non seulement complice. Cette double opération magique de cryptage précis et de traduction volontaire, personnelle, voire inconsciente, est le propre de la poésie. La rencontre de deux abstractions qui peuvent se comprendre… en l’absence de sens. C’est la condition pour que le style (rythme, musique, choix des mots, etc.) puisse servir autre chose que séduire le lecteur, quelque chose qui s’accorde profondément avec le message poétique.

  • Agriculture environnement

    Ouvrages divers touchant les domaines : agriculture, élevage, forêt, environnement, développement... et leurs interactions.

    Visuel : sculpture en pierre de Chicomecoatl, déesse aztèque du maïs, datée de 1440-1521, Musée national d'Anthropologie de Mexico (cl. Madman 2001)

  • Art, histoire, patrimoine

    Biographies, monographies, études historiques et ethnographiques

  • Littérature

    La bonne maison Cardère a commis (et continue parfois à commettre) quelques romans, polars, récits et autobiographies. Ils sont rassemblés dans ce thème.